banniere


UNE FORMATION PRATIQUE DE QUALITE

Le permis B   La conduite accompagnée   La conduite supervisée   Boite automatique

 

La conduite supervisée : une formation plus efficiente

La conduite supervisée est un système de formation pour la conduite des véhicules de catégorie B,
mis en place par la nouvelle réforme du permis de conduire.
Elle s’adresse aux personnes âgées de 18 ans au moins, ayant obtenu leur code, et venant d’achever une formation initiale de 20 heures minimum, 
ou ayant failli à l’épreuve pratique de conduite.

La conduite supervisée ne comporte pas de minima tant pour la durée que pour le kilométrage.
Chacun appréciera le volume requis pour une réelle progression.
A titre indicatif, lors de sa création, il fallait 3 mois minimum, et 1 000 km minimum.
C’est une alternative intéressante qui remplace très bien la conduite accompagnée
qui nécessite 1 an et un trajet minimal de 3 000 km.

L’élève doit être assisté par un accompagnateur ayant un permis de conduire de catégorie B d’au moins 5 ans
et n’ayant pas fait l’objet d’une suspension ou d’une annulation au cours des 5 années précédant la conduite supervisée.

Il faut savoir que ce nouveau système de formation ne réduit pas la période probatoire du permis de conduire.
Lorsqu’un apprenti obtient son permis de conduire, il gagne 6 points et doit patienter pendant 3 ans avant d’en avoir 12.
Cette formation permet surtout de multiplier facilement les heures de conduite dans toutes les conditions de circulation.
Attention toutefois de bien choisir ses accompagnateurs, afin de ne pas acquérir de mauvais réflexes qui vous seront reprochés le jour de l'examen.

Les conditions requises pour suivre cette formation

Le candidat à la conduite supervisée doit remplir quelques conditions.
Si celui-ci a passé la formation initiale, il doit disposer : d’un accord préalable de la société d’assurances,
inclus dans l’extension de garantie nécessaire et d’une AFFI (attestation de fin de formation initiale).

S’il vient d’échouer à l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire,
il doit avoir un accord préalable de la société d’assurances et une autorisation pour la conduite supervisée
délivrée par l’enseignant après un rendez-vous de deux heures en vue d’évaluer le niveau de l’apprenti pour établir un bilan personnalisé.

Au cours de l’apprentissage en conduite supervisée, l’élève doit respecter certaines conditions lorsqu’il circule.
Pour chaque type de routes, sa vitesse est limitée :


Si cette solution vous intéresse, rapprochez-vous de votre auto-école. À vous le permis de conduire, ce précieux sésame presque indispensable aujourd'hui.