banniere


 
UNE FORMATION PRATIQUE DE QUALITE
Le permis B   La conduite accompagnée   La conduite supervisée   Boite automatique

Permis B traditionnel

 

 Cette formation est destinée à toute personne à partir de 17 ans , âge requis pour passer l’examen théorique général (le code)
et désireuse de se préparer dans les meilleures conditions au permis de conduire "tourisme".
- 

La formation

Une évaluation de départ doit avoir lieu préalablement à la formation.
Il s’agit pour l’auto-école d’évaluer le volume prévisionnel de votre formation en fonction de vos aptitudes.
Le nombre obligatoire de leçons de conduite ne pourra pas être inférieure à 20 heures pour un premier permis.
Il s’agit d’un minimum réglementaire.
Le volume moyen généralement constaté se situe autour de 30 heures.
Il n’existe pas de minimum obligatoire de cours de code.

Sachez qu’il vous faudra d’abord obtenir le code puis réussir l’épreuve pratique.

Le livret d’apprentissage vous permettra de suivre votre progression
et d’évaluer vos progrès à travers les étapes de synthèse prévues par le REMC et qui jalonnent la formation.
Il vous indique ce que sera votre formation : le but, les principes généraux, le calendrier de la formation.

C’est seulement au terme de la validation de ces étapes de votre livret d’apprentissage que vous êtes susceptible d’être présenté à l’examen pratique.

L'examen pratique

L’âge requis pour passer l’épreuve pratique est de 18 ans.
L’épreuve pratique a pour but de vérifier que votre formation est bien terminée,
et que vous avez acquis le minimum d’expérience nécessaire
pour conduire seul sans mettre en danger votre sécurité et celle des autres.

Un délai de 2 jours minimum est requis entre la réussite à l’épreuve du code et la présentation à cette épreuve.
Mais c’est votre formateur de conduite qui décidera du moment où vous pourrez vous présenter aux épreuves
lorsqu’il vous estimera prêt à les subir avec succès.

La durée totale de l’épreuve est d'environ 32 minutes.
Cette épreuve comprend :
- une conduite effective dans diverses situations, en agglomération et hors agglomération,
- la réalisation de deux manoeuvres différentes, dont un arrêt de précision,
- des vérifications portant notamment sur l’équipement intérieur et extérieur du véhicule en relation avec la sécurité routière.

Depuis avril 2010, l'examen pratique est noté sur une base de 29 points plus 2 points "bonus".
Il vous faut obtenir au minimum 20 points, sans avoir commis d'erreurs éliminatoires.

Sachez que l’ajournement est toujours dicté par des insuffisances mettant en cause votre sécurité et/ou celle des autres.

Le résultat sera noté sur un certificat (C.E.P.C) et récupérable sur internet.
En cas de panne informatique le jour de l'examen, le C.E.P.C. est manuscrit et envoyé à votre domicile.
En cas d'échec, ce certificat constitue votre base de travail en vue de votre futur examen.
Vous pourrez vous représenter à l’examen dans un délai minimum légal de 7 jours.
Attention : après 5 épreuves pratiques sans réussite, vous devez repasser l’épreuve du code de la route.



-